Confédération Nationale de l'Artisanat des métiers de service et de fabrication

                 Région Occitanie

 

 

IMPORTANCE DE LA FORMATION SST  

 Secouriste du travail

PREAMBULE :
La démarche de prévention des risques professionnels relève d’obligations réglementaires. Elle s’appuie sur la mise en place d’une politique de prévention. Cette politique de prévention passe notamment par l’information et la formation des salariés.
Un salarié formé SST est le premier maillon de la chaine de secours.
 
Pourquoi est-il important de se former aux gestes qui sauvent ?
Aujourd'hui, en France seulement 7% à 10% de la population est formée aux gestes de premiers secours. Pourtant plus on augmentera le nombre de "sauveteurs", plus on sauvera de vies.
De plus, cela fait partie des obligations des entreprises, notamment en termes de prévention des accidents de travail.
 
Comment s'organise une formation SST ? Quelles sont les principaux thèmes abordés ?
La formation SST a plusieurs buts : former dans le temps et former dans l'espace. Dans le temps, car son action doit être rapide, et dans l'espace, car elle a lieu au sein de son entreprise. 
Une grande partie de la formation porte sur la mise en œuvre des gestes de premiers secours ou le futur SST va découvrir les gestes à effectuer sur l'étouffement, les saignements, le malaise, les plaies et brûlures, les traumatismes ainsi que la victime inconsciente qui respire et qui ne respire pas.
 
Quelles sont les devoirs et missions d'un Sauveteur Secouriste du Travail ?
Ses missions sont diverses et variées car la formation ne porte pas seulement sur les gestes de secours mais aussi sur la prévention et la prévision. Le SST dans l'entreprise doit, par son action, aider son employeur à trouver des solutions pour diminuer les accidents de travail ainsi que les maladies professionnelles. 
Concrètement, si le SST découvre un poste de travail dangereux ou une situation dangereuse, il doit mettre en œuvre une protection adaptée au danger et prévenir son responsable hiérarchique avant que l'accident n'arrive. Si le SST s'aperçoit que le poste de travail ou le manque d'EPI (équipement de protection individuel) pour un salarié peut aggraver sa santé et entrainer une maladie professionnelle handicapante, il doit être force de proposition pour améliorer les conditions de travail.
 
Cela est-il suffisant pour apprendre à sauver des vies ?
La formation donne les moyens à la personne formée d'intervenir rapidement sur son lieu de travail. Les trois premières minutes sont cruciales lorsqu'un accident survient. Le SST peut alors mettre en œuvre les gestes nécessaires à la survie de la victime dans l'attente d'un moyen médicalisé. 
Le SST, en mettant en œuvre les gestes de premiers secours et une alerte précoce, est le premier maillon de la chaine de secours. Sans ce maillon, les chances de survie de la victime diminuent rapidement, le SST devient un acteur essentiel en termes de sécurité dans son entreprise.
 
Que diriez-vous à quelqu'un qui hésite à se former ?
Devenir SST aujourd'hui, c'est, s'intégrer dans une démarche professionnelle aussi bien que citoyenne, car les gestes appris lors de cette formation vont évidemment lui servir lors de sa vie courante