Confédération Nationale de l'Artisanat des métiers de service et de fabrication

                 Région Occitanie

 

 

VALEURS ESSENTIELLES ET BONNES PRATIQUES EN PREVENTION

 
PREAMBULE :
La démarche de prévention des risques professionnels relève d’obligations réglementaires. Elle s’appuie sur la mise en place d’une politique de prévention, qui repose sur le respect des personnes, la transparence dans la mise en œuvre et le dialogue social.  Des bonnes pratiques facilitent la mise en œuvre d’une telle démarche de prévention en entreprise.
 
Une démarche de prévention des risques professionnels se construit en impliquant tous les acteurs concernés et en tenant compte des spécificités de l’entreprise. Elle doit être guidée par trois valeurs essentielles.
 
 
3 valeurs essentielles :
 
  1.  La personne :
L’employeur, l’encadrement et les salariés sont impliqués dans la démarche de prévention des risques professionnels. Les méthodes de management utilisées doivent être compatibles avec une éthique du changement qui respecte la personne.
 
  1. La transparence :
La maîtrise des risques implique pour l’employeur et l’encadrement : l’affichage des objectifs visés (en matière d’amélioration de la santé, de la sécurité et des conditions de travail), l’engagement et l’exemplarité du chef d’entreprise et de l’encadrement dans la mise en œuvre de la démarche de prévention (implication personnelle et mise à disposition des moyens nécessaires), la prise en compte de la réalité des situations de travail, la clarté dans la communication sur la santé et la sécurité au travail.
 
  1. Le dialogue social :
L’adhésion du personnel est une condition indispensable dans la mise en place d’une politique de prévention des risques. Cela implique d’associer les salariés lors de la mise en œuvre de celle-ci.
 
 
Pourquoi prévenir les risques ?
 
La prévention des risques professionnels recouvre l'ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité des salariés, améliorer les conditions de travail et tendre au bien-être au travail :

- Éviter les risques, c'est supprimer le danger ou l'exposition au danger.
 
- Évaluer les risques, c'est apprécier l’exposition au danger et l’importance du risque afin de prioriser les actions de prévention à mener.
- Combattre les risques à la source, c'est intégrer la prévention le plus en amont possible, notamment dès la conception des lieux de travail, des équipements ou des modes opératoires.
 
- Adapter le travail à l'Homme, en tenant compte des différences interindividuelles, dans le but de réduire les effets du travail sur la santé.
 
-Tenir compte de l'évolution de la technique, c'est adapter la prévention aux évolutions techniques et organisationnelles.
 
- Remplacer ce qui est dangereux par ce qui l’est moins, c’est éviter l’utilisation de procédés ou de produits dangereux lorsqu’un même résultat peut être obtenu avec une méthode présentant des dangers moindres.
 
- Planifier la prévention en intégrant technique, organisation et conditions de travail, relations sociales et environnement.
 
Donner la priorité aux mesures de protection collective et n'utiliser les équipements de protection individuelle qu'en complément des protections collectives si elles se révèlent insuffisantes.
 
- Donner les instructions appropriées aux salariés, c’est former et informer les salariés afin qu’ils connaissent les risques et les mesures de prévention.